RSS

IBM reste le moteur de la propriété intellectuelle avec 6180 brevets déposés en 2011 aux États-Unis

17 Jan

 

Le groupe informatique IBM a déposé pour la dix-neuvième année consécutive le plus grand nombre de brevets outre-Atlantique, 6180 au total en 2011, d’après la société américaine IFI CLAIMS Patent Services.

Sans surprise, IBM, multinationale centenaire, a déposé le plus grand nombre de brevets aux États-Unis sur une année, 6180 en 2011 contre 3651 en 2006, selon la société d’études IFI CLAIMS Patent Services (Fairview Research).

IBM distance Microsoft et HP

Big Blue  devance ainsi les poids lourds asiatiques de l’industrie électronique, dont le Sud-Coréen Samsung (4894 brevets) et le Japonais Canon (2821). Suivent au classement : Panasonic (2559), Toshiba (2483), Microsoft (2311), Sony (2286), Seiko Epson (1533), Hon Hai (1514) et Hitachi (1465).

À l’exception de Microsoft, les poids lourds américains des solutions et services informatiques professionnels ne font pas partie des dix entreprises ayant déposé le plus de brevets outre-Atlantique en 2011. Ainsi Hewlett-Packard, un des plus sérieux concurrents d’IBM, se positionne « uniquement » à la quatorzième place, avec 1308 brevets déposés.

Des millions de dollars générés

IBM estime à 8000 le nombre de ses collaborateurs installés aux États-Unis et à l’international, ayant contribué à ces dépôts de brevets dans des domaines tels que le commerce, la banque, la santé et les transports. Le groupe a également élargi le champ des technologies informatiques qu’il protège par un brevet.

Parmi ces solutions brevetées figurent : une méthode d’octroi de privilèges utilisateur adaptée au commerce électronique ; des systèmes dédiés à l’interprétation automatisée des procédures analytiques dans le domaine du langage ; une méthode pour développer un système informatisé de simulation du cerveau ; une solution dédiée à la conception d’analyses en continu de sources de données volumineuses et hétérogènes.

Rappelons, enfin, que les droits de propriété intellectuelle acquis grâce aux dépôts réalisés auprès de l’autorité américaine en charge des brevets (USPTO ou U.S. Patent and Trademark Office) permettent à IBM (qui déclare investir 6 milliards de dollars par an dans la R&D) de générer des millions de dollars de revenus chaque année.

Le 12 janvier 2012 par Ariane Beky.

Source : silicon.fr

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 17, 2012 dans IT News, Press

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :