RSS

Agir et réagir face au chômage.

13 Mar
Le chômage, cet état professionnel qui nous renvoie à la terrible notion d’échec, cette bête noire qui ronge… Apprenons à gérer et organiser le temps de la recherche d’emploi avec méthode et discipline. 


Les effets négatifs du chômage sur l’individu.
Travailler, faire partie de près ou de loin d’une structure professionnelle, ce n’est pas uniquement gagner sa vie, avoir accès à une source financière régulière de revenus, être un acteur économique … Il serait plus qu’incomplet et limitatif de le penser. Non. Avoir un emploi, c’est avant tout avoir une structure de vie et d’épanouissement social. « Le chômage rend malade », c’est bien connu. Il a des tas d’effets négatifs sur l’esprit, voire sur le corps.
En effet, voici quelques-uns des fléaux –reconnus- engendrés par une absence, même relativement courte, sur le « marché du travail » : 
• Perte/ coupure d’avec un environnement social qui peut créer une tendance psychologique au repli dans la vie et face à l’effort.
• Souffrance causée par une inactivité forcée, absolument pas vécue comme le lieu d’une détente possible. Inactivité pesante et rapidement déprimante.
• Image de soi dévalorisée, assurance diminuée, voire détruite.

Nécessité de se créer des objectifs :
Comprendre la notion de « temps libre » comme positive, c’est l’exploiter. Il s’agira donc d’utiliser ce temps qui pèse à repérer les offres d’emploi intéressantes et à rédiger ses lettres de candidature.
Commencez par établir vos priorités, par clarifier votre volonté, vos souhaits. Mettez tout cela par écrit et pensez à l’ordonner. Pendant le chômage, le travail consiste à rechercher du travail. Il y a donc obligation de retrouver une structure, de systématiser et planifier son action.

Nécessité de structures précises et de régularité : 
Pensez à établir un plan de semaine constant, permanent, contenant des horaires fixes pour les différentes activités de recherche (offres d’emploi, candidatures spontanées, informations diverses sur les entreprises, profils de postes …), d’écriture (refonte de votre CV, lettres de motivation…) et d’entraînement. Il n’est pas idiot non plus de s’imposer des résultats tangibles. Par exemple, s’obliger à écrire au moins une lettre de candidature par jour.

Nécessité d’activités autres : 
Durant la recherche d´emploi, beaucoup oublient de continuer à vivre et s’enferment dans une pensée unidirectionnelle, liée à l’emploi à venir. C’est à éviter. La vie continue et doit continuer de manière plaisante. A côté de votre engagement dans la recherche de travail, il est impératif de poursuivre des activités autres, qui font du bien au corps et à l’esprit. Cela permet, par ailleurs, de conserver énergie positive et optimisme donc force d’action. Accordez-vous quelques soirées et vos week-ends normalement. Apprenez à faire des pauses avec vos préoccupations lorsque vous échangez avec votre entourage. Rencontrez des amis, faites du sport et/ou engagez-vous pour d’autres, dans le cadre d’une activité bénévole. Le soutien de vos proches est, évidemment important, mais n’attendez que de vous la confiance dans l’atteinte de vos objectifs.

IT News & Career Tips: Agir et réagir face au chômage..

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 13, 2012 dans Press

 

Étiquettes : , , ,

Qu'en pensez vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :