RSS

Archives de Tag: astuce

Comment préserver sa batterie de portable ? -Deuxième partie (fin) –

Précédent : Comment préserver sa batterie de portable ? -Première partie (début) –

Les batteries sont fragiles

Il ne faut pas dramatiser, mais ce sont tout de même de petits engins explosifs. Et qui supportent mal les températures élevées. A 40°C., une batterie risque de s’endommager et à 80°, elle risque même d’exploser. En 2006 (téléphones Nokia) et 2008 (PC portables Sony et Apple), deux séries de batteries qui présentaient des risques de surchauffe ont été rappelées. Et quelques appareils ont pris feu, voir ont carrément explosés. Quand vous chargez votre portable, vérifiez au moins une fois que votre batterie ne devient pas anormalement chaude et le cas échéant, regardez sur Internet si son n° de série n’a pas fait l’objet d’un rappel par le constructeur.
Précisons au cas où qu‘il ne faut pas s’amuser à ouvrir les batteries, le risque d’intoxication aux produits chimiques étant important. C’est pour cette même raison d’ailleurs qu’il ne faut pas mettre ses batteries à la poubelle, mais les porter à recycler, dans les bacs récupérateurs qu’on trouve facilement (hypermarchés, déchetteries…)

Comprendre sa batterie

Pour décrire une batterie, on emploie souvent une unité de mesure : la capacité maximum en milliampère-heure : mAh. Cela décrit la quantité d’électricité contenue, donc un élément important pour évaluer l’autonomie, principalement dans le cas des téléphones mobiles.
Il est important de connaître la tension, par exemple 16,6 volts (pour une batterie 4 cellules à 4,2 volts la cellule), surtout si vous voulez utiliser un autre chargeur que celui vendu avec l’appareil. Vérifiez que ce nouveau chargeur ait une tension de 2 ou 3 volts supérieurs à celle de la batterie, environ 20 volts pour l’exemple cité plus haut.
En multipliant la tension (en volt) par la quantité électrique (en ampère), on trouve la capacité énergétique de la batterie, en Watt-heure.

Source : linternaute.com

Sujet RelatifComment préserver sa batterie de portable ? -Première partie –

 
Poster un commentaire

Publié par le février 16, 2012 dans IT News, Learning Tips

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Sept astuces pour un profil Facebook plus pro.

Mon Facebook est-il adapté pour ma vie professionnelle? Si ce n’est pas encore le cas, c’est le moment d’y mettre un peu d’ordre.

Oups. Dans vos mails, ce matin, une demande inattendue. Votre (futur ?) patron veut devenir votre ami sur Facebook. Va-t-il tout découvrir de vos soirées endiablées du samedi et de vos loisirs d’un genre particulier ? Et comment faire de ce réseau social un atout ? Pas de panique. En quelques réglages, vous serez prêt à montrer patte blanche sans afficher une page blanche.

1. Créer d’urgence une liste d’amis « boulot »
Vous y glisserez tous vos contacts professionnels. Vous pourrez ensuite restreindre à ce groupe l’accès à certains éléments (au hasard: vos photos de famille).

2. Définir ses réglages
C’est le noeud du problème. Cliquez sur: compte -> paramètres de confidentialité -> informations du profil. Attention, c’est cette page que vous devez apprivoiser: c’est elle qui vous permet de choisir qui peut voir quoi. Un exemple de réglages adaptés en cliquant sur ce lien.
Date de naissance, formation et emploi restent visibles par tous. Dans la même philosophie qu’un CV en ligne, ces trois informations font partie de votre identité numérique publique. Même les internautes qui ne sont pas vos amis sur Facebook les verront donc.
Dans le même ordre d’idées, vous pouvez rendre publics les champs « A propos de moi » et « Centres d’intérêt ». L’idée n’est pas de raconter sa vie, mais juste de se présenter en quelques mots – avec humour, pourquoi pas.
Dans un second temps, choisissez ce que vous ne voulez rendre accessible qu’à vos amis. N’hésitez pas à choisir l’option « personnaliser » et à opter pour « amis sauf ‘Boulot' ». Votre famille et vos -vrais- amis y ont donc accès, mais pas les personnes que vous aurez rangées dans la liste ‘boulot’.
Préférez l’option « Moi uniquement » pour les photos et les vidéos de vous. Ce réglage restreindra grandement les risques d’apparitions impromptues de photos non désirées.
Prenez également un peu de temps pour choisir quels albums photos vous voulez rendre visibles.
Enfin, faites un petit tour sur vos coordonnées. Voulez-vous que l’on puisse voir vote e-mail? Votre numéro de téléphone? C’est le moment de définir les bonnes options. Laisser a minima une adresse mail à disposition est nécessaire pour un recruteur potentiel. C’est aussi là que vous pourrez afficher votre site Web.

3. Soigner son CV
C’est le moment de vous pencher sur les champs « Formation et emploi ». Que voulez-vous montrer de vous? Quels épisode de votre parcours scolaire ou professionnel souhaitez-vous mettre en valeur? Prenez un peu de temps pour choisir les bons mots et les éléments appropriés.

4. Sélectionner une bonne photo de profil
Exercice délicat. Ne pas paraître trop clown, ni trop sérieux… Peut-être un dessin? A vous de trouver l’image la plus appropriée.

5. Ne pas se cacher
Rendez-vous sur « paramètres de confidentialité » puis « recherche ». Autorisez le tout, pour que l’on puisse vous dénicher par un moteur de recherche.

6. Un dernier coup d’oeil …
A quoi ressemble votre profil, vu de l’extérieur? Rendez-vous sur « Paramètres de confidentialité » puis « Informations du profil ». En haut à droite, cliquez sur « Afficher un aperçu de mon profil ». Alors, satisfait?

7. Attention aux pièges!

Vous ne pourrez pas cacher les pages dont vous êtes fan. C’est peut-être le moment d’abandonner votre adhésion à la page « Vous ferez moins les malins quand les canards domineront le monde » ou « Faites que ce cornichon ait plus de fans que Twilight » (quoique…).

Source : lexpress.fr

 
Poster un commentaire

Publié par le janvier 25, 2012 dans Emploi et Carrière

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :